70 ans après la tragédie d'Oradour-sur-Glane

Oradour-sur-Glane, les Alsaciens et le procès de Bordeaux

Pour tenter de comprendre comment des Alsaciens, impliqués à leur corps défendant dans la tragédie d’Oradour-sur-Glane, sont devenus, aux yeux de certains, des « monstres » et des « assassins » de femmes et d'enfants…

Des documents inédits, de nombreuses illustrations, toutes les clés pour mieux comprendre l'incorporation de force.



 

Actualité du site


 

Derniers Articles


Derniers avis de recherche

Derniers témoignages


Derniers documents

 

L’incorporation de force

Au début de l’année 2005, l’Ami hebdo a publié un magazine consacré à l’incorporation de force des jeunes d’Alsace et de Moselle dans l’Armée allemande pendant la Seconde Guerre mondiale.

La première édition de ce magazine de 80 pages s’accompagnait d’un cédérom regroupant - sur plus de 800 pages/écran - plusieurs dizaines de récits de témoins directs (Malgré-Nous et Malgré-Elles) ou indirects, ainsi qu’une bibliographie et des documents parfois inédits.

Depuis la publication du magazine, cette base documentaire n’a cessé de s’enrichir. L’objectif du présent site web est de rendre disponible sur Internet ces nouveaux documents, ainsi que le contenu intégral du cédérom, afin de permettre au plus grand nombre de mieux « comprendre l’incorporation de force ».

++++

Mes remerciements vont à toutes les personnes qui ont accepté de témoigner, mais aussi à toutes celles qui mettent à notre disposition récits et documents.

Je voudrais exprimer ici ma gratitude à Claude Herold, spécialiste des disparus, Patrick Kautzmann, spécialiste de la recherche de sépultures et de charniers - plus particulièrement ceux attachés à la destruction de la 6e Armée allemande - en Roumanie, en Moldavie et en Hongrie, et à Gérard Schutz, spécialiste des monuments aux Morts et contributeur du site Mémorial GenWeb. Ils font beaucoup pour notre site et la recherche d’informations sur les Alsaciens-Mosellans tués ou portés disparus.

Un grand merci également à mes collègues Marie Laemmel et à Matthieu Hilbert qui ont largement contribué à faire de ce site l’outil de découverte, de documentation et d’échange d’informations qu’il est aujourd’hui.

Merci aussi à Marie Goerg-Lieby, Richard Klein - qui nous permet d’établir de précieux contacts avec la Russie -, Christine Meyer - qui travaille sur les non-rentrés de Lettonie, d’Estonie et de Lituanie - et Yves Scheeg pour les informations, documents et leur soutien.

Nicolas Mengus


Les malgré-nous d’Alsace et Moselle : combien étaient-ils ?

Le journal L’Ami hebdo s’associe au recensement des incoporés de force alsaciens et mosellans, entrepris par la Moselle, le Haut-Rhin et le Bas-Rhin, en mettant progressivement en ligne, outre des témoignages, des portraits de "Malgré-Nous" et de "Malgré-Elles" (rédigés sur la base de la fiche téléchargeable), ainsi que des avis de recherche.

Merci à toutes les personnes qui s’associent à cette grande enquête mémorielle.

NM


Liste des non rentrés

Notre site vous propose de télécharger des listes de noms de malgré-nous non rentrés, par département. Veuillez remarquer que ces listes, établies après-guerre sont non exhaustives.


En MoselleDans le Bas-RhinDans le Haut-Rhin

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 760959

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License