La lutte contre l’ou­bli (1945–2005) PAR MARCEL PEIFFER

Commentaire (0) Les incorporés de force

 

De nombreux complexes agitent toujours, après plus de 60 ans, les Français d’Al­sace et de Moselle qui ont été incor­po­rés de force dans l’ar­mée alle­mande entre 1942 et 1945. Ils ne dispa­raî­tront que le jour où tous nos compa­triotes de « Vieille France » seront enfin convain­cus que les Malgré-Nous n’ont jamais été des volon­taires pour la Wehr­macht ou la Waffen-SS, mais des enrô­lés de force.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *