Il y a 60 ans : les pendai­sons de Tulle

Commentaire (0) Les pendaisons de Tulle

 

Le 23 novembre 1944, Maurice Roche, secré­taire géné­ral de la Corrèze depuis octobre 1943, rédige un rapport sur son acti­vité pendant la guerre et, plus parti­cu­liè­re­ment, sur ce qu’il a vécu à Tulle au mois de juin. Regards croi­sés de Maurice Roche, alors secré­taire géné­ral de la Préfec­ture de Tulle, de l’abbé Espi­nasse et de Charles Buch et Elimar Schnei­der, deux Français d’Al­sace, incor­po­rés de force dans la Divi­sion « Das Reich ».

IL Y A 60 ANS : LES PENDAISONS DE TULLE (9 JUIN 1944) D APRES UN RAPPORT INEDIT DE MAURICE ROCHE


En 2015, nous avons publié un hors-série consa­cré à ces docu­ments…

Un jour avant Oradour, le massacre de Tulle, le 9 juin 1944

Un jour avant le martyr d’Ora­dour-sur- Glane, la ville de Tulle a vécu les heures les plus sombres de son histoire contem­po­raine. Le 9 juin 1944, les Waffen-SS ont exécuté 102 civils, dont 99 par pendai­son, suite à la tenta­tive avor­tée de libé­ra­tion de la ville par les maqui­sards FTPF. Un des témoins privi­lé­gié de cette terrible tragé­die est Maurice Roche, alors secré­taire géné­ral de la préfec­ture de la Corrèze. C’est son témoi­gnage et ses archives, en grande partie inédites, qui sont publiés ici et augmen­tés par les récits d’Al­sa­ciens incor­po­rés de force dans la divi­sion blin­dée « Das Reich » et présents sur les lieux du drame.

Récit inédit d’après les archives et docu­ments offi­ciels origi­naux du Préfet Maurice Roche recueillis par son fils Joël Roche et mis en dossier par l’his­to­rien Nico­las Mengus.

Comman­dez-le sur notre boutique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *