Confé­rence : Un village vosgien et deux dépor­ta­tions, Mous­sey 1944

Commentaire (0) À noter dans l'agenda, Actualité

 

Samedi 18 août 2018, à partir de 16 heures à Mous­sey …

J’au­rai le plai­sir de vous propo­ser une confé­rence pour le vernis­sage de mon dernier ouvrage inti­tulé :

« Un village vosgien et deux dépor­ta­tions, Mous­sey 1944 ».

Après de nombreuses années d’in­ves­ti­ga­tions basées sur l’ana­lyse rigou­reuse des archives, confron­tées aux témoi­gnages (dont celui, excep­tion­nel, de Jean Vinot), il est possible de faire la lumière sur les deux grandes opéra­tions de répres­sion nazies, Plai­nes­tal le 18 août 1944 et Wald­fest1 le 24 septembre.

Une fois de plus, les docu­ments et les inter­ro­ga­toires main­te­nant déclas­si­fiés permettent d’éclair­cir les faits. Comme pour « Viom­bois … », des surprises tirées des archives sont au rendez-vous !
En parti­cu­lier les auteurs des deux dépor­ta­tions de Mous­sey, le « lieu­te­nant SS Fischer » et le « Feld­we­bel de la Gestapo », sont main­te­nant iden­ti­fiés. Aucun des deux n’ap­par­tient à la SS, à la Gestapo et ne détient le grade de lieu­te­nant ou de Feld­we­bel. Ils ne sont pas plus mili­ciens, n’ont pas été jugés pour ces crimes et tous deux sont morts dans leur lit. Il est même possible d’ima­gi­ner que le mystère entou­rant ces sombres person­nages n’a pas été parti­cu­liè­re­ment éclairci à l’oc­ca­sion des procé­dures judi­ciaires de l’après-guerre. La piste a pour­tant été retrou­vée…

Mais le temps est main­te­nant à l’His­toire et à la Mémoire. D’où cette nouvelle étape avec une démarche histo­rique.
Dans notre région, aussi dure­ment touchée par la répres­sion nazie, ces éclair­cis­se­ments permet­tront d’œu­vrer contre l’ou­bli ou, plus grave encore, contre l’in­dif­fé­rence.

 

Jean-Michel ADENOT

Pour plus de détails : adenotjmg@sfr.fr

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *