EBER René

Commentaire (0) Portraits de Malgré-Nous

 

jpg_EberRene.jpgRené Eber (* Stras­bourg 11.12.1923) rési­dait à Ober­mo­dern au moment de son incor­po­ra­tion forcée dans l’ar­mée alle­mande comme Grena­dier. Déser­teur en 1943 près de Briansk, il rejoint les lignes sovié­tiques. Il rédige un tract largué sur les lignes alle­mandes en août 1943 ; celui-ci est co-signé par Emile Betten­burg (= Bettem­bourg ?) et René Decker, tous trois membres de la 7e compa­gnie du 14e régi­ment de la 78e divi­sion. René Eber est mort à Tambov le 15.4.1945.

En PJ : Docu­ment trans­mis par Bernard Hamann/Coll. Paule Wolff, nièce de René Eber. Gravure d’Eu­gène Lacaque.

* Fiche du Volks­bund trans­mise par Claude Herold :

 Nach­name: Eber

 Vorname: Rein­hard Rene Georges

 Dienst­grad: Grena­dier

 Geburts­da­tum: 11.12.1923

 Geburt­sort: Stras­bourg

 Todes-/Vermiss­ten­da­tum: 15.04.1945

 Todes-/Vermiss­te­nort: Tambow,KGL

 Rein­hard Rene Georges Eber wurde noch nicht auf einen vom Volks­bund errich­te­ten Solda­ten­fried­hof überführt oder konnte im Rahmen unse­rer Umbet­tungs­ar­bei­ten nicht gebor­gen werden. Nach den uns vorlie­gen­den Infor­ma­tio­nen befin­det sich sein Grab derzeit noch an folgen­dem Ort: Tambow – Rußland.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *