FLEISCH Charles

Commentaire (0) Portraits de Malgré-Nous

 

culti­va­teur (* Laubach, Bas-Rhin, 4.9.1926). Après avoir effec­tué son RAD à Pieske bei Mese­ritz (novembre 1943-février 1944), il est versé de force dans la Poli­zei-SS et se retrouve, le 14.4.1944 dans la Poli­zei Abtei­lung Den Haag. Engagé en Hollande et en Pologne, il est blessé à Ausch­witz le 3.2.1945. Il obtient le grade de Poli­zei Unter­wach­meis­ter. Souvent traité de « feigen Hunde » (« chiens couards »), il constate qu’il « n’y en a pas beau­coup qui savent ce qu’on a dégusté ! ». Fait prison­nier par les Améri­cains en avril 1945, il est retenu en capti­vité à Garnisch-Parten­kir­chen.

Il se souvient de deux cama­rades incor­po­rés de force comme lui : Félix Schlos­ser et Jacques Rott, ancien de Tambov.

D’après les rensei­gne­ments four­nis par Charles Fleisch lui-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *