FRITSCH Joseph Emile

Commentaire (0) Les incorporés de force face à leur destin

 

Joseph Emile Fristsch est né le 4 novembre 1921 à Wasse­lonne (Bas-Rhin). Après avoir été au RAD à Rothen­burg ob den Tauber, il est enrôlé de force dans la Wehr­macht en 1943. Engagé dans la « Kuban Brücken­kopf » (la tête de pont de Kouban), il se retrouve ensuite dans la « poche de Niko­pol ». Grâce à une bles­sure et des ennuis de santé, il est évacué en Alsace, puis en Bade. Par un concours de circons­tances, il parvient à s’éva­der et, grâce à des civils, à se cacher à Colmar jusqu’à la Libé­ra­tion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *