Joseph Simon GENTNER – À la bataille d’Orel

Commentaire (0) Les incorporés de force face à leur destin

 

Incor­poré d’of­fice dans l’Ar­mée alle­mande, Joseph Simon Gent­ner est envoyé en Pologne. Il y découvre les morts civils et les exécu­tions sommaires. Il est ensuite trans­féré au front, à Orel, avant de se retrou­ver dans le secteur de Minsk et des marais du Pripet.

 

Témoi­gnage recueilli par Réné Schott en 1996. La version présen­tée ici a été légè­re­ment rema­niée par rapport au texte origi­nal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *