Gérard Pfis­ter (dir.), Marcel Weinum et la Main Noire

Commentaire (0) À lire…

 

jpg_Weinum.jpgSi la Résis­tance en France occu­pée a fait l’objet de nombreuses publi­ca­tions, celle de la France annexée est restée long­temps dans l’ombre. Il est vrai que la situa­tion était telle en Alsace que les moyens d’ac­tion étaient plus limi­tés, moins « spec­ta­cu­laires » que dans le reste du pays. Pour­tant, la Résis­tance alsa­cienne, bien réelle, n’a rien à envier à celle des autres régions. L’exemple de Marcel Weinum (déca­pité en 1942 à Stutt­gart, à l’âge de 18 ans), de Ceslav Sierad­ski (exécuté par balle en 1941 à Schir­meck, à l’âge de 17 ans) et de tous leurs cama­rades du réseau de résis­tance de la « Main Noire » nous le rappelle avec force. N’ou­blions jamais que « la Résis­tance alsa­cienne a elle aussi ses héros, et la France a envers eux une dette de grati­tude ».

Nico­las Mengus

Partages 0

Les commentaires sont fermés.