HAGMANN Alfred

Commentaire (0) Portraits de Malgré-Nous

 

jpg_Alfred_Hagmann.jpg Alfred Hagmann (* Stras­bourg 5.7.1916). Il rési­dait à La Want­ze­nau (Bas-Rhin) au moment de son incor­po­ra­tion de force, le 4.10.1943, à la Stammkp./Gren. Ers. Btl.493. Le 9.10.43, il est muté à la 3e compa­gnie du Gren. Ers. Btl. 493. Le 20.5.1944, il est muté de la Marsch-Kompa­nie du Gren. Ers. Btl. 493 à la 3e compa­gnie du Marsch-Btl. 1/8. Le 30.5.1944, il passe du Res. Gren. Btl. 192 à la 1ère compa­gnie du Gren. Rgt. 43. Il est mort le 22 juillet 1944, quelques heures après avoir été blessé par des éclats d’obus. Il a été inhumé non loin de l’église de Pala­lucze, près de Tlumac­zow, en Pologne.

Rensei­gne­ments commu­niqués par Chris­tophe Viller.

D’après les données du Volks­bund qui nous ont été commu­niquées par Claude Herold (merci !), sa tombe ne serait plus visible :

 Nach­name: Hagmann

 Vorname: Alfred

 Dienst­grad:

 Geburts­da­tum: 05.07.1916

 Geburt­sort: Straß­burg

 Todes-/Vermiss­ten­da­tum: 22.07.1944

 Todes-/Vermiss­te­nort: Nordab­sch­nitt der Ostfront

 Alfred Hagmann wurde noch nicht auf einen vom Volks­bund errich­te­ten Solda­ten­fried­hof überführt oder konnte im Rahmen unse­rer Umbet­tungs­ar­bei­ten nicht gebor­gen werden. Nach den uns vorlie­gen­den Infor­ma­tio­nen befin­det sich sein Grab derzeit noch an folgen­dem Ort: Nordab­sch­nitt der Ostfront

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *