HAHN Jean-Georges

Commentaire (0) Liste des avis de recherche

 

jpg_HAHN_Jean-Georges.jpg Mon oncle Jean-Georges Hahn, né à Stras­bourg le 10 mars 1926, apprenti opti­cien, incor­poré dans la Wehr­macht, a disparu à partir du 22 mars 1945 aux envi­rons de Gorgast (ex-RDA) entre Seelow et l’Oder, lors de l’of­fen­sive russe dans sa marche sur Berlin. Il faisait alors partie de la Panz. Gren. Ers. Btl. 108. Sa plaque d’iden­tité portait le numéro O. 61477/44 D. Il était de grande taille.
Un de ses cama­rades s’ap­pe­lait Paul Lauer.

Jean-Georges Hahn figure dans le premier volume du Recueil des dispa­rus du Bas-Rhin sous le numéro 1847A.

Auriez-vous une infor­ma­tion le concer­nant ?

Domi­nique Faber

 Cour­riel : domi­nique.faber@­wa­na­doo.fr

 Portable : 06 07 70 14 62

M. Claude Herold nous a aima­ble­ment commu­niqué les infor­ma­tions possé­dées par le Volks­bund :

 Nach­name: Hahn

 Vorname: Georg

 Dienst­grad:

 Geburts­da­tum: 10.03.1926

 Geburt­sort: Strass­burg

 Todes-/Vermiss­ten­da­tum: 04.01.1945

 Todes-/Vermiss­te­nort:

En ce qui concerne la plaque matri­cule, il s’agit d’une plaque typique de la Krieg­sma­rine.

 Le « O » est pour Mari­nes­ta­tion Ostsee.

 61477 est le numero person­nel.

 44 est l’an­née d’in­cor­po­ra­tion.

 Par contre pour le « D » je n’ai pour l’ins­tant pas d’avis.

* M. Tors­ten Fudel, spécia­liste de l’his­toire de Küstrin en 1945, nous a aima­ble­ment envoyé les préci­sions suivantes :

Der bei Ihnen vermisste Soldat Jean Georges Hahn, geb. 10.03.1926 in Straß­burg, kam im März 1945 zur neu aufges­tell­ten Panzer-Divi­sion Münche­berg. Genauer, zum Panzer-Grena­dier-Regi­ment Münche­berg 2 unter Oberst Werner Rodust. Am 19. März 1945 löste man die 25. Panzer­gre­na­dier-Divi­sion west­lich Küstri­nab und bezo­gen von Gensch­mar bis an Bleyen heran die Stel­lun­gen.

Mit freund­li­chen Grüßen

Tors­ten Fudel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *