HASSLER Georges

Commentaire (0) Les incorporés de force face à leur destin

 

Après le front de l’Est, Georges Hass­ler parti­cipe aux combats de Neuf-Brisach, puis se trouve dans le secteur d’Aix-la-Chapelle. Il déserte en février 1945. En 1946, il devient surveillant péni­ten­tiaire au camp du Stru­thof.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *