HOLDERBACH Eugène

Commentaire (0) Portraits de Malgré-Nous

 

jpg_Eugene_Holderbach.jpgEugène Holder­bach (* Altkirch, Haut-Rhin, 1914) est, grâce à ses cour­riers, loca­lisé à Brest Litowsk, en Biélo­rus­sie, le 09.04.1944. Ses derniers inti­tu­lés « Im Feld » (« En campagne ») sont datés entre le 10 avril et le 15 juin 1944.

Un compa­gnon d’in­for­tune de Petit-Landau (Haut-Rhin), Etienne Uricher, écri­vit à Mme Holder­bach : « J’étais prison­nier avec votre mari à Wilna (Litua­nie) de juillet 1944 à octobre 1944 (…). Nous sommes arri­vés au sinistre camp de Tambow le 10 novembre 1944 « . Il convient de préci­ser qu’Eu­gène Holder­bach tenta de s’éva­der de Wilna à la nage par la Memel, ce qui motiva vrai­sem­bla­ble­ment son trans­fert au camp 188 de Tambow.

Souf­frant de problèmes pulmo­naires consé­cu­tif à sa tenta­tive
d’éva­sion, il devait y décé­der le 21.12.1944 (infor­ma­tion sur la date de
son décès obte­nue le 24.01.1997 par M. Charles Haby, extraite de docu­ments
« Très secret » des archives russes N°108125).

Infor­ma­tions trans­mises par Jean-Claude Holder­bach (pupille de la Nation), fils d’un père Malgré-Nous « Mort pour la France ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *