JAEG André

Commentaire (0) Les incorporés de force face à leur destin

 

UN SÉMINARISTE INCORPORÉ DANS LA WEHRMACHT

Après des études au Grand Sémi­naire de Cler­mond-Ferrand, puis de Fribourg-en-Bris­gau, André Jaeg effec­tue le RAD à Augsbourg où il assiste aux essais des premiers avions à réac­tion. Il est ensuite versé dans la Luft­waffe et envoyé sur le front d’Ita­lie. Après s’être évadé, il connaît la dure condi­tion de prison­nier de guerre. Il intègre ensuite le QG du géné­ral Juin, puis celui de De Lattre de Tassi­gny à Naples. Il est démo­bi­lisé à la fin du mois de mai 1945 et reprend ses études. Il est ordonné prêtre en 1946.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *