KOENIG Pierre

Commentaire (0) Les incorporés de force face à leur destin

 

Après avoir eu une acti­vité de passeur avec sa mère, Pierre Koenig, de la classe 1926, est incor­poré de force dans la divi­sion blin­dée « Das Reich« . C’est en Norman­die qu’il s’évade. Prison­nier des Améri­cains, il va connaître plusieurs camps en France, en Angle­terre et aux Etats-Unis avant de retour­ner en Alsace.

Pierre Koenig a rassem­blé les souve­nirs de son adoles­cence dans l’Al­sace occu­pée et de son incor­po­ra­tion de force dans l’Ar­mée alle­mande dans une série de dessins.

* Jean-Baptiste Glotin nous informe que l’épi­sode se dérou­lant à Ingrandes décrit par Pierre Koenig peut-être complété par le site http://tourisme-culture-patri­moine.fr/menu7/juin44.pdf

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *