L’AFMD 68 & le Mur des Noms

Commentaire (0) Actualité

 

LE MUR DES NOMS à SCHIRMECK : une œuvre qui devrait être le symbole des 3 dépar­te­ments annexés par les nazis de Juin 1940 à 1945 (Haut-Rhin, Bas-Rhin, Moselle).
Témoi­gner et trans­mettre est toujours une démarche rigou­reuse qui fait appel aux savoirs – aux connais­sances histo­riques véri­fiées – aux sensi­bi­li­tés expri­mées – aux émotions les plus intimes – aux enga­ge­ments citoyens et huma­ni­taires – au respect du contexte dans lequel les événe­ments sont rela­tés – avec la volonté inlas­sable de lais­ser un message intel­li­gible qui se perpé­tue à travers le temps et les géné­ra­tions humaines.

Pour ces raisons il est crucial de se poser la ques­tion du sens de l’œuvre : doit elle nous rassem­bler autour de la victi­mi­sa­tion ? ou de la déplo­ra­tion des morts ? ou n’est elle pas plutôt cette senti­nelle indis­pen­sable pour nous rappe­ler les systèmes qui broient les hommes, les lâche­tés qui permettent à la violence de s’ins­tal­ler et de s’étendre, les pulsions primi­tives qui annulent la Raison, au mépris de la vie et des droits humains ?
C’est cette ques­tion qui motive les AFMD 68 et 67 et qui justi­fie la lettre adres­sée au Président du Grand Est Philippe Richert. En même temps les deux prési­dentes signa­taires invitent les asso­cia­tions asso­ciées à ce projet ainsi que les personnes quali­fiées qui se sont expri­mées au cours des réunions, à recen­trer les débats sur « l’en­sei­gne­ment à trans­mettre » pour le futur.

C’est une ques­tion de choix signi­fiant, de respon­sa­bi­lité, ce n’est pas une querelle ; nous sommes au-dessus de ces consi­dé­ra­tions excluantes qui pour­raient enta­cher notre travail de Passeurs de Mémoire et de Passeurs d’Hu­ma­nité.

La souf­france et les morts ne demandent pas que des larmes, ils nous demandent aussi de comprendre les causes afin que les humains ne conti­nuent pas à repro­duire les mêmes horreurs.

AFMD 68

Arlette Hassel­bach

 

AFMD LETT V2.2017 MUR DES NOMS gd est

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *