LES ORPHELINS DE PERES MALGRE-NOUS DEVANT LA CEDH ET LE CONSEIL D’ETAT

Commentaire (0) Actualité

 

Après cinq années de procé­dures et de batailles juri­diques, les Orphe­lins de Pères Malgré Nous vont-ils obte­nir, enfin, la recon­nais­sance du statut de victimes de LA BARBARIE NAZIE. Nos pères ont-ils été oui ou non des victimes de la Barba­rie Nazie ou sont-ils consi­dé­rés comme des TRAITRES par la plus haute juri­dic­tion de l’Etat français ?

Par devant la CEDH, Cour Euro­péenne des Droits de l’Homme, la ques­tion est posée au gouver­ne­ment et au Bundes­tag, l’Al­le­magne est-elle prête à recon­naître un CRIME de GUERRE inti­me­ment lié au CRIME CONTRE L’HUMANITE ?

Trois réunions d’in­for­ma­tion libres ouvertes à tout public, auront lieu en mars pour débattre des actions en justice entre­prises par l’OPMNAM depuis bien­tôt cinq années en exigence de ses droits.

 Jeudi 17 mars en Mairie de : 67 – HANDSCHUHEIM à 14 h (salle du rez-de-chaus­sée)

 Mercredi 23 mars à : 57 – BITCHE à 14 h (Espace CASSIN au rez-de-chaus­sée)

 Vendredi 25 mars à : 68 – VIEUX THANN à 14 h (Salle de la Sapi­nette annexe de la Mairie)

Les contor­sions juri­diques d’un pouvoir prison­nier de déci­sions tendan­cieuses et discri­mi­na­toires n’ont pas fini d’ali­men­ter un combat dont la seule issue ne pouvait qu’être devant les tribu­naux. Nos pères, qui étaient Français, ont été raflés et entas­sés (sous contrainte de la SIPPENHAFT envers les familles et au mépris des accords inter­na­tio­naux), dans des wagons de bestiaux pour servir de chair à canon sur le front Russe, ils sont morts à la place des Alle­mands du Vater­land, l’Al­le­magne n’a jamais reconnu ce crime de guerre, elle n’a même jamais demandé pardon. (Les Willy BRAND se font rares).

Non, nous ne sommes pas récon­ci­liés avec l’Etat alle­mand !

Trois réunions d’in­for­ma­tion se tien­dront en présence du corres­pon­dant de Varso­vie qui pourra s’en­tre­te­nir avec les familles à la recherche de sépul­tures en Pologne de leur parent disparu corps et âme durant ce conflit barbare.

 OPMNAM-Orphe­lins de Pères Malgré Nous d’Al­sace Moselle

 51, rue du Laegert – 67117 HANDSCHUHEIM

 03 88 69 03 84

 orphe­lins­peres.malgre-nous@­wa­na­doo.fr

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *