Malgré-Nous, t. 1: Elsass

Commentaire (0) À lire…

 

jpg_bd_malgre_nous.jpg Une fois n’est pas coutume : les Malgré-Nous sont à l’hon­neur dans une bande dessi­née. Le premier volume relate l’his­toire de Louis Fisher (la graphie anglaise a été utili­sée pour qu’il ne puisse pas y avoir de confu­sion possible avec un Louis Fischer exis­tant ou ayant existé). Etudiant, il vit dans cette Alsace annexée au IIIe Reich. Il tente de compo­ser avec un monde devenu très dange­reux. Mais les aléas de la vie vont le contraindre – pour sauver sa famille – de s’en­ga­ger « volon­tai­re­ment » dans la Waffen-SS. Il est rapi­de­ment rejoint par d’autres Malgré-Nous, incor­po­rés contre leur gré par voie de conscrip­tion. Le départ pour le front est main­te­nant immi­nent…
Le lecteur trou­vera bien quelques entorses à la vérité histo­rique, mais ces dernières sont assu­mées par les auteurs, comme nous le rappelle le scéna­riste Thierry Gloris : « Il faut savoir que la drama­tur­gie obéit à des règles qui parfois (souvent) obligent à « tordre » la réalité histo­rique » qui pour­suit : « Je ne cherche pas à faire sur  » Malgré-nous  » oeuvre d’his­to­rien, mais à faire connaître au plus grand nombre le « drame » alsa­cien que me racon­tait ma grand-mère mater­nelle« . Et le pari est tenu : le récit rend très bien compte des diffi­cul­tés à vivre en France annexée et de la complexité de l’in­cor­po­ra­tion de force.

Nico­las Mengus

Thierry Gloris, Marie Terray, Malgré-Nous, t. 1 : Elsass, éditions Quadrants, 48 pages, 10,50 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *