MARSCHALL Auguste

Commentaire (0) Portraits de Malgré-Nous

 

(* Hous­sen, Haut-Rhin, 22.06.1918, + Hous­sen, 15.01.1998).

« En 1938, il avait effec­tué son service mili­taire au 35ème RI, stationné à Giro­ma­gny (Doubs).
Avec son unité, il avait parti­cipé à la drôle de guerre, durant l’hi­ver 1939/40 et avait été envoyé au front, dans la Sarre. Libéré en juin 1940, il était revenu au village.

En 1943, il avait été incor­poré de force dans l’ar­mée alle­mande et envoyé au front à Bader­born, à la fron­tière russo-polo­naise. Blessé par les Russes, il avait été rapa­trié dans un hôpi­tal mili­taire en Hongrie, puis à Vienne. Arrivé à Fribourg-en-Bris­gau, en octobre 1944, le jeune Auguste s’était évadé et avait traversé le Rhin pour rejoindre son village natal, où il était resté caché jusqu’à la fin de la guerre. »

Source: L’Al­sace du 24.01.1998.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *