MERCKY Marcel et Pierre

Commentaire (0) Portraits de Malgré-Nous

 

Marcel Mercky (qui appa­raît ortho­gra­phié par erreur Merky dans le réper­toire des Malgré-Nous), natif de Colmar, est revenu vivant après avoir déserté dans la banlieue de Vienne. Dans les Trans­mis­sions dans l’ar­mée française, il est incor­poré comme Funker dans la Poli­zei-Panzer-Ersatz-Kompa­nie à Wien-Purkers­dorf. Après la libé­ra­tion de Stras­bourg, ne pouvant plus faire parve­nir de cour­rier à sa famille, il tient un jour­nal (cf en PJ).
En mars 1945, il est versé dans la 1ère Z.B.V.Komp. (compa­gnie à desti­na­tion spéciale), puis apprend que son unité va être enga­gée en 1ère ligne comme Späh­trupp ou Panzer­nah­kampf­trupp aux côtés de la « Leibs­tan­darte Adolf Hitler » dans le secteur de Vienne encer­clé par les Russes.

MERCKY_Pierre_ADEIF.jpgUn fils d’un de ses cousins, Pierre Mercky (* Stras­bourg 1.1.1925), a disparu en Hongrie le 13.11.1944.

mercky_pierre.jpg

Fiche du DRK trans­mise par Claude Herold

Pierre Mercky, neveu de Marcel Mercky et parent du Pierre Mercky disparu à Belgrade, a numé­risé et amendé le jour­nal de guerre de Marcel et avec l’ac­cord de Clau­die Hoog­stoel, fille aînée de Marcel Mercky, pour sa publi­ca­tion sur notre site.

Cour­riel : pier.suzet.mercky@­free.fr


Docu­ments

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *