NAGEL Emile : volon­tai­re… pour échap­per à son beau-père ! – Dossier trans­mis par Claude Herold

Commentaire (0) Portraits de Malgré-Nous

 

NAgel_Emile.jpg

Emile Nagel (* Stras­bourg 2.4.1923).

Soldat dans la 8 cie du SS-Pol. Rgt. 14.

FPN 57461 (D).

Lettre de la Préfec­ture du Bas-Rhin du 25.8.1952 : « L’in­té­ressé s’est engagé volon­tai­re­ment en 1942 dans la Police auxi­liaire alle­mande (Hilf­spo­li­zei). Il s’est engagé dans cette forma­tion, non par convic­tion, mais unique­ment pour être loin de son beau-père (NB : le 2e mari de sa mère) avec lequel il vivait en mauvais termes. La famille de l’in­té­ressé ne s’est pas fait remarquer parti­cu­liè­re­ment au point de vue natio­nal durant l’oc­cu­pa­tion (sic pour annexion) » . Elle opte POUR l’at­tri­bu­tion de la mention « Mort pour la France ».

N’a pas reparu chez lui depuis le 23.6.1942.

Blessé à Tauben­dorf N. L. le 23.2.1945.

Tué le 4.3.1945 à Klein Pres­sen, sur la Neisse, près de Guben (Alle­magne), d’un éclat d’obus (témoi­gnage de René Winnin­ger, de Riedi­sheim, 26.9.1948).

Inhumé au cime­tière mili­taire de Gralko, près de Guben – Wald­fried­hof à Guben.

Mention « mort pour la France » refu­sée le 17.9.1952, malgré l’avis favo­rable de la Préfec­ture du Bas-Rhin.

FICHE DU VDK :

Emil Nagel ruht auf der Krieg­sgrä­berstätte in Guben-Wald­fried­hof. Endgra­blage: Einzel­grab.

Nach­name: Nagel

Vorname: Emil

Dienst­grad: Rott­wacht­meis­ter
Geburts­da­tum: 02.04.1923
Geburt­sort: Straß­burg
Todes-/Vermiss­ten­da­tum: 04.03.1945
Todes-/Vermiss­te­nort: nicht verzeich­net

FPN 45768 = SS Divi­sions-Nach­schub-Trupp (Nord)

Partages 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *