NIEBEL Pierre René

Commentaire (0) Portraits de Malgré-Nous

 

jpg_NiebelPierre.jpgPeintre en bâti­ment (* Bischoff­sheim, Bas-Rhin, 11.11.1923).

Il effec­tue son RAD à Lindau (lac de Cons­tance) en 1942. Il habite Bischoff­sheim au moment de son incor­po­ra­tion de force en janvier 1943 dans le Grena­dier Ersatz­ba­taillon à Ingol­stadt (Alle­magne), puis sur le Front russe.

Il est blessé sur le Front russe puis, le 9.10.1943, hospi­ta­lisé au Kurla­za­ret de Teplitz (Bohême-Mora­vie), puis à Olmütz, où il est amputé de la moitié d’un poumon.

Il s’évade du camp de prison­niers russes pour rejoindre celui des Améri­cains.

 N° prison­nier: 1749799.

 229th Mili­tary Police Priso­ner of War Proces­sing Platoon.

En juin 1944, il est inter­prête dans un camp de prison­niers à Fürs­ten­feld­brück en Bavière.

Il est réformé de l’Ar­mée Française. « Mon père est décédé à 35 ans le 13.08.1959 suite à une embo­lie pulmo­naire – j’avais 11 ans – et la veuve survi­vante ne touche aucune pension. »

Rensei­gne­ments commu­niqués par Chris­tiane Laza­rus, fille de Pierre Niebel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *