Nous étions 42 – Stif­tung Lager Sand­bos­tel

Commentaire (0) Actualité

 

1. Les faits

Chaque année, la Stif­tung Lager Sand­bos­tel (près de de Hambourg, dans la circons­crip­tion de Stade) commé­more le 29 Avril la libé­ra­tion du camp de prison­niers. Suivant les esti­ma­tions, jusqu’à 50.000 victimes y sont décé­dées, cepen­dant, aucune statis­tique claire ne permet d’avan­cer des chiffres confir­més. De nombreux prison­niers de guerre français ont été inter­nés et sont morts dans ce camp et ses annexes (dont Hambourg). En 2010, la Stif­tung compte mettre « à l’hon­neur » les prison­niers français. Un cour­rier a déjà été adressé par la « Stif­tung » à l’am­bas­sade pour solli­ci­ter un soutien des auto­ri­tés françaises pour les mani­fes­ta­tions lors de cette jour­née. Sous l’im­pul­sion de l’At­ta­ché de Défense qui est prévu pour prési­der cette céré­mo­nie, la jour­née doit être réso­lu­ment mise sous le signe de la récon­ci­lia­tion franco-alle­mande.

2. Les demandes et les attentes

Le Lycée Saint Exupéry de Hambourg et une école alle­mande dans le cadre d’un projet péda­go­gique commun traite le sujet « Sand­bos­tel » dans le cadre du « devoir de mémoire ». D’autre part, eu égard à la date parti­cu­lière du 70éme anni­ver­saire de la « campagne de 40 », et la mise en exergue de la récon­ci­lia­tion franco-alle­mande, il est souhaité d’y asso­cier plei­ne­ment les asso­cia­tions franco-alle­mande de Hambourg.

3. Infor­ma­tion complé­men­taire

Les mili­taires français de Hambourg ont déjà été infor­més du projet de commé­mo­ra­tion. L’Ami­cale des Anciens de la Légion Etran­gère a été solli­ci­tée pour une parti­ci­pa­tion active à cette jour­née. De manière géné­rale, les céré­mo­nies débutent le 29 avril 2010, à 16.00h par une messe en plein air au cime­tière des fosses communes. Au camp même, à 17.00h se déroule la lecture de la libé­ra­tion et les discours des auto­ri­tés s’en­chaînent avec des témoi­gnages des lycéens. A l’is­sue, un dépôt de gerbe au monu­ment commé­mo­ra­tif clôt la céré­mo­nie. Un dîner réunit tous les invi­tés et « anciens » du camp.

4. Point parti­cu­lier

Le camp de Sand­bos­tel a servi de camp de repli au KZ de Neuen­gamme. Dans ce KZ , 42 offi­ciers alsa­ciens réfrac­taires ont été inter­nés. Le 16 avril, un convoi est parti vers Sand­bos­tel avec 7 offi­ciers réfrac­taires, 3 sont morts, 4 ont survé­cus. Les élèves ont inté­gré cette histoire des Malgré-Nous dans leur présen­ta­tion. Nous recher­chons aussi acti­ve­ment les survi­vants : Gillig Cyrille, Thuet Joseph, Rombourg Albert, Wetter­wald Charles. Je vous serais gré si vous avez leur adresse de soit les commu­niquer, soit leur dire que nous cher­chons à avoir un contact.

Nous rendrons aussi hommage au SLT Matter Emile, Saint Cyrien de la région de Saverne – hommage rendu avec les Saint Cyriens en Grand Uniforme présent à Hambourg.

 Contact : Colo­nel Norbert ZORN

 Cour­riel : zorn­nor­bert@­live.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *