OERTEL Henri

Commentaire (0) Portraits de Malgré-Nous

 

Oertel_Henri_photo_d_identite.jpg Henri Oertel (* Stras­bourg 2.6.1916). Mariage à Stras­bourg le 3.10.1936 ; 1er enfant né à Stras­bourg le 4.1.1937, 2e enfant né le 1er Juin 1942. Métier : méca­ni­cien dentiste (aujourd’­hui prothé­siste)

En mai 1942, la main d’oeuvre alle­mande l’en­voie en Alle­magne à Schwa­bisch-Hall où il travaille pour un dentiste du nom de Von Yann. En octobre 1943, il est incor­poré dans l’ar­mée alle­mande.
Ma mère a conservé toutes ses lettres, écrites en alle­mand. Elles concernent la période d’oc­tobre 1943 à novembre 1944.

Il est décédé le 30 avril 1945 à Mail­berg en Autriche.

J’ai retrouvé le fils d’un soldat alle­mand tué le meme jour à Mail­berg. Il m’a remis la copie d’un cour­rier adressé à sa mère Mme Petzold dans lequel figure le nom de mon père. A l’ori­gine trois soldats furent tués le même jour et enter­rés ensemble jusqu’en 1951 où le corps de mon père fut rapa­trié sur Stras­bourg.

En PJ : les cartes de Slovaquie trans­mises par M. Petzold indiquant le parcours de ces hommes.

D’après le cour­rier en ma posses­sion, mon père serait parti de Munich (18 jours pour rejoindre sa divi­sion en Russie) le 10 mars 1944.

 Le 28 mars 1944 en Rouma­nie

 Le 17 mai1944 à Craco­vie

 Le 22 mai 1944 à Kuhe – Arrivé à la Divi­sion.

 Le 26 mai 1944 sur le front (creuse des tran­chées)

 Le 1er septembre 1944 en Slovaquie.

Rensei­gne­ments trans­mis par Inge­borg Doll, fille de Henri Oertel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *