REICHERT Camille

Commentaire (0) Portraits de Malgré-Nous

 

jpg_ReichertCamille.jpgMenui­sier-ébéniste (* Bisch­heim, Bas-Rhin, 13.05.1927).

Il effec­tue le Reich­sar­beits­dienst du 10.07.1944 au 15.11.1944 à Erfurt-Bien­ders­le­ben Thürin­gen.
Il habite Lauter­bourg au moment de son incor­po­ra­tion de force dans la Wehr­macht (Volkss­turm) le 10.12.1944.
Il s’évade entre Frank­furt-Oder et Berlin, à Stor­kow.
Il est retenu prison­nier à Sonder­shau­sen (Alle­magne), ensuite dans 5 camps de prison­niers diffé­rents: Halle, Leip­zig, Haven­burg, Darm­stadt et Sier­shahn (prison­nier de l’Ar­mée améri­caine).
Il est de retour en Alsace le 20.07.1945.

Il sert ensuite dans l’Ar­mée française, à Thion­ville, du 27.08.1951 au 16.09.1951, au 25ème Rt. Art. et sera nommé briga­dier le 14.09.1951.
Il est rappelé à l’ac­ti­vité du 8.10.1959 au 21.10.1958 comme gendarme auxi­liaire à Châtel-Nomexy (Vosges).

Rensei­gne­ments commu­niqués par Camille Reichert lui-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *