Moselle

BERNARDY Jules, Jean, Charles

mardi 16 décembre 2008 par Nicolas Mengus

machiniste sur locomotive (* Metz, Moselle, 29.6.1921). Il résidait à Falck, Moselle, au moment de son incorporation de force. Il effectue le RAD du 2.10.1942 au 5.1.1943. Il est versé dans la Wehrmacht le 16.5.1943 et intègre le 19.5 suivant l’Ers.Kp./MG Btl 9 (mot), puis le Res.Inf.Panz.Jäger Kp. 228. Le 10.7.1943, il est à la Res. Kp. MG Btl.9 (mot), puis à la 2. Kp./(schw.) Granatwerfer Ers. u. Ausb. Btl. 5. Le 22.2.1944, il est dirigé vers le Heer-Gruppe Nord. Le 11.5.1944, il fait partie de la 4. Kp. Gren. Rgt. 174 et, le 16.11.1944, à la 12. Kp./Gren.Rgt. 174. Blessé à Rasas le 17.9.1944, il est tué à Tukums, Lettonie, le 7.5.1945, sur l’axe Tukums/Kandava. Il avait alors le grade de Gefreiter. Le lieu d’inhumation est inconnu.

Alex Bellwald, de Remershen (Luxembourg), a constaté la mort de Jules Bernardy, a récupéré ses papiers qui lui ont été pris par les Russes lors de sa propre capture. D’après une lettre expédiée par Alex Bellwald à « Marguerite », de Falck, marraine de guerre, le 28.4.1946 à son retour au Luxembourg, Jules Bernardy serait en fait tombé le 5 mai 1945 à Fucknom (?) ou Fuckuns (?) en Lettonie.

" Jules BERNARDY était dans une compagnie de mortiers en deuxième ligne, et Alex BELLWALD était en première ligne (mitrailleuse). Ils se rencontraient souvent au gré du mouvement de retrait devant les Russes, lorsque les premières lignes rejoignaient les deuxièmes lignes. C’est un ami de Jules qui a informé Alex de la mort de Jules (le 5.5.1945) en lui remettant ses documents personnels. Les papiers militaires ont été remis au régiment. Alex a conservé le portefeuille et les lettres, certainement pour les donner à Mlle LAUER Catherine (toujours vivante en 1999), avec qui il correspondait et qui habitait le village de Jules (Falck, Moselle). Capturé par les Russes, ils lui ont volé tous les documents.
Alex n’est rentré en France qu’une année plus tard (1946), après avoir été transféré dans quatre camps successifs dont le dernier était à Stalingrad".

Selon l’historique du Grenadier Regiment 174 (http://www.lexikon-der-wehrmacht.de/Gliederungen/Grenadieregimenter/GR174-R.htm), alors basé au sud d’Irlava sur la rivière Abava, Jules Bernardy serait mort pendant les attaques soviétiques qui ont commencées le 3.4.1945 et qui forcèrent le régiment à se replier dans le secteur de Tukkum le 7.5. Son corps repose donc quelque part au sud de ce village de Irlava sur les abords de cette rivière Abava.

Renseignements transmis par Dominique Bernardy, filleul de Jules Bernardy, d’après des documents, lettres et le témoignage direct d’Alex Bellwald (1999). Le portrait de Jules Bernardy date du 29.12.1942

* Fiche du Volksbund envoyée par Claude Herold :

  • Jules Bernardy
  • Jules Bernardy wurde noch nicht auf einen vom Volksbund errichteten Soldatenfriedhof überführt.
  • Nach den uns vorliegenden Informationen befindet sich sein Grab derzeit noch an folgendem Ort : Pustoschka / Pskow - Rußland
  • Name und die persönlichen Daten des Obengenannten sind auch im Gedenkbuch der Kriegsgräberstätte verzeichnet.
  • Nachname : Bernardy
  • Vorname : Jules
  • Geburtsdatum : 29.06.1921
  • Geburtsort : Metz
  • Todes-/Vermisstendatum : 07.05.1945

Portfolio

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1079 / 1533130

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Portraits de Malgré-Nous   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 17