Incorporé de force et insoumis

SEELWEGER René

mercredi 21 janvier 2009 par Nicolas Mengus

René Seelweger (* Montbronn, Moselle, 21.10.1921 + Vendôme 5.1.2009), incorporé de force au RAD en 1942, il est notamment envoyé à Royan et à Saintes pour la construction du Mur de l’Atlantique. En 1943, il est enrôlé de force dans la Wehrmacht. Avant son départ pour le front, il apprend que son frère Emile est mort en Italie. Il décide, avec la complicité de son autre frère Othon, déserteur de l’armée allemande, de se mutiler.
En 1983, il a retrouvé deux camarades d’infortune, Joseph Philipp et Marcel Meyer.

Son témoignage avait déjà fait l’objet d’une publication dans le livre de E. Heiser, La tragédie lorraine, t.III, paru aux Editions Pierron.


titre documents joints

René Seelweger

19 janvier 2009
info document : PDF
683.2 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1249 / 1526871

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Témoignages  Suivre la vie du site Les incorporés de force face à leur destin   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 19