Fédération nationale des pupilles de la Nation

Lettre ouverte de Bernard Rodenstein adressée au président de la République

lundi 9 novembre 2009 par Nicolas Mengus

Notre jeune Fédération nationale des pupilles de la Nation est engagée, avec d’autres, dans un combat difficile et urgent pour obtenir de l’Etat français, une mise à égalité de toutes les victimes de guerre dans la reconnaissance qui leur est due.

En 2000, paraît le décret indemnisant les orphelins dont les parents, juifs, sont morts en déportation entre 39 et 45.

En 2004, est publié un nouveau décret indemnisant les enfants dont les parents ont été victimes d’actes de barbarie pendant la Seconde Guerre mondiale.

Depuis lors, l’émotion est vive parmi les autres orphelins de guerre : parents morts au cours de bombardements, victimes d’actes de résistance, pères incorporés de force...

Le président Sarkozy, quelques semaines après son élection en 2007, a promis de prendre de nouvelles dispositions pour mettre tout le monde à égalité de droits.

Aujourd’hui, il lui revient de trancher entre plusieurs hypothèses échafaudées sur la base du Rapport du préfet Audouin et des travaux de la commission tripartite qui a examiné le rapport.

Nos craintes sont fortes. Nous voudrions pouvoir aider le président de la République à prendre en compte notre position : l’indemnisation de tous, sans discrimination.

Pour ce faire nous avons rédigé l’appel ci-joint.

Bernard Rodenstein, président


titre documents joints

Engagement de Nicolas Sarkozy

9 novembre 2009
info document : PDF
459.3 ko

Lettre ouverte

9 novembre 2009
info document : PDF
190.8 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 748 / 1528276

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 12