Commémoration - 29 avril 2010

Nous étions 42 - Stiftung Lager Sandbostel

lundi 15 mars 2010 par Nicolas Mengus

1. Les faits

Chaque année, la Stiftung Lager Sandbostel (près de de Hambourg, dans la circonscription de Stade) commémore le 29 Avril la libération du camp de prisonniers. Suivant les estimations, jusqu’à 50.000 victimes y sont décédées, cependant, aucune statistique claire ne permet d’avancer des chiffres confirmés. De nombreux prisonniers de guerre français ont été internés et sont morts dans ce camp et ses annexes (dont Hambourg). En 2010, la Stiftung compte mettre « à l’honneur » les prisonniers français. Un courrier a déjà été adressé par la « Stiftung » à l’ambassade pour solliciter un soutien des autorités françaises pour les manifestations lors de cette journée. Sous l’impulsion de l’Attaché de Défense qui est prévu pour présider cette cérémonie, la journée doit être résolument mise sous le signe de la réconciliation franco-allemande.

2. Les demandes et les attentes

Le Lycée Saint Exupéry de Hambourg et une école allemande dans le cadre d’un projet pédagogique commun traite le sujet « Sandbostel » dans le cadre du « devoir de mémoire ». D’autre part, eu égard à la date particulière du 70éme anniversaire de la « campagne de 40 », et la mise en exergue de la réconciliation franco-allemande, il est souhaité d’y associer pleinement les associations franco-allemande de Hambourg.

3. Information complémentaire

Les militaires français de Hambourg ont déjà été informés du projet de commémoration. L’Amicale des Anciens de la Légion Etrangère a été sollicitée pour une participation active à cette journée. De manière générale, les cérémonies débutent le 29 avril 2010, à 16.00h par une messe en plein air au cimetière des fosses communes. Au camp même, à 17.00h se déroule la lecture de la libération et les discours des autorités s’enchaînent avec des témoignages des lycéens. A l’issue, un dépôt de gerbe au monument commémoratif clôt la cérémonie. Un dîner réunit tous les invités et « anciens » du camp.

4. Point particulier

Le camp de Sandbostel a servi de camp de repli au KZ de Neuengamme. Dans ce KZ , 42 officiers alsaciens réfractaires ont été internés. Le 16 avril, un convoi est parti vers Sandbostel avec 7 officiers réfractaires, 3 sont morts, 4 ont survécus. Les élèves ont intégré cette histoire des Malgré-Nous dans leur présentation. Nous recherchons aussi activement les survivants : Gillig Cyrille, Thuet Joseph, Rombourg Albert, Wetterwald Charles. Je vous serais gré si vous avez leur adresse de soit les communiquer, soit leur dire que nous cherchons à avoir un contact.

Nous rendrons aussi hommage au SLT Matter Emile, Saint Cyrien de la région de Saverne - hommage rendu avec les Saint Cyriens en Grand Uniforme présent à Hambourg.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2232 / 1534550

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 23