Georges Rinkel : Rescapé des combats de Belgrade et de Breslau

Témoignage recueilli par Freddy Sarg paru dans l’Almanach Sainte-Odile 1998. Document transmis par Nicole Bruder, de l’ADEIF, avec l’accord de Georges Rinkel.

mardi 1er juin 2010 par Nicolas Mengus

Après avoir tenté de fuir l’Alsace, Georges Rinkel est incorporé de force dans le RAD, puis la Wehrmacht. Il devient cuisinier de la 1. Gebirgs-Panzer-Jäger-Division. En 1944, il se trouve dans le secteur de Belgrade. A Breslau en janvier 1945, il sert de téléphoniste dans une unité du Volkssturm. Début mai, il est fait prisonnier par les Russes. Il survit à la captivité dans le secteur de Stalingrad et au camp d’Astrakan. Il n’a retrouvé les siens que le 8 mai 1946.


titre documents joints

Georges Rinkel - Témoignage

1er juin 2010
info document : PDF
2.2 Mo

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 982 / 1532530

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Témoignages  Suivre la vie du site Les incorporés de force face à leur destin   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 25