Captivité soviétique

LIGNE CURZON

lundi 4 avril 2011 par Nicolas Mengus

Monsieur le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants a transmis les éléments de réponse ci-joints (voir pièce jointe) : cette réponse est identique à celles reçues au cours des mois précédents.

Je formule le vœu que l’étude menée par le Service Historique de la Défense ne durera pas dix ans (car les dernières personnes concernées ne seront malheuresement plus de ce monde) et confirmera ce que tous les Historiens spécialistes de cette période ont déjà mis en avant de façon unanime sur l’identité de traitement par le NKVD des prisonniers alsaciens et mosellans tant du côté Est que du côté Ouest de la « ligne CURZON ».

J’espère que Monsieur Gérard LONGUET, Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, tiendra son engament de trouver une solution à ce douloureux dossier.

Serge AMORICH

Délégué national de l’Association des anciens incorporés de force dans le RAD et KHD d’Alsace et de Moselle


Portfolio

Lettre de G. Longuet du 28.3.11 p.1 Lettre de G. Longuet du 28.3.11 p.2
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 327 / 1530340

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 21