Moselle

JUNG Edwin et Jules

lundi 12 décembre 2011 par Nicolas Mengus

  • JUNG Edwin (* Waldhouse 9.12.1922). Enrôlé de force au RAD en février 1943, il est ensuite incorporé dans la Wehrmacht. Il se retrouve dans le secteur de Riga et se rend, avec un autre camarade, aux Soviétiques le 3.11.43. Après avoir transité par plusieurs camps, il se retrouve à Tambov (30.12.43). Il a la chance de faire parties des « 1500 ». A l’époque, il ignore que son frère Jules s’est également retrouvé à Tambov.
  • JUNG Jules (* 27.11.1926) bénéficie d’un report d’incorporation, son frère aîné étant déclaré mort et son deuxième frère, Paul (*17.6.1924), disparu (en fait déserteur en Autriche d’où il rentrera par ses propres moyens). Il est incorporé au RAD le 10.7.44 à Bromberg. Après quatre mois, il entre en caserne à Ratzeburg, près de Bremen. Il est envoyé au front dans le secteur de Dantzig le 13.2.45. Il est fait prisonnier le 8.5.45 par les Russes sur l’île de Heyla (Mer Baltique). De Deutsch-Eylau à Minsk, il passe de camps en camps, toujours à pied, puis en train jusqu’à Moscou. Il arrive à Tambov le 4.9.1945 dont il est libéré le 29.9.1945.

Pour en savoir plus : Stéphanie MEGEL, La vie des prisonniers de Tambow, Langue et culture régionale, Lycée Teyssier de Bitche.

Merci à Eric Streiff pour nous avoir fait connaître ce dossier.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 540 / 1526871

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Portraits de Malgré-Nous   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 20