C’était malgré nous

lundi 4 juin 2012 par Nicolas Mengus

Tout part d’un innocent instrument de musique, un piano. Et la mélodie du bonheur, qui berçait une famille d’aujourd’hui, déraille. Un secret bien gardé ressurgit au détour d’une conversation houleuse. Un véritable tabou qui va générer bien des douleurs, mais aussi des espoirs… et des joies.

Mais quelle est cette honte venue des années de guerre, du temps où les Alsaciens-Mosellans étaient incorporés malgré eux dans la Wehrmacht ?

Caroline Fabre-Rousseau nous offre là une histoire de vies et de morts, mais avant tout d’amour. Un drame qui s’adapterait admirablement à l’écran.

Nicolas Mengus

Caroline Fabre-Rousseau, C’était malgré nous, Editions Prisma, 2012, 15,95 €

A écouter :


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 508 / 1533130

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site À lire…   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 21