Des Tirailleurs marocains aux partisans russes

HARTER Joseph

mercredi 3 janvier 2007 par Webmestre

Prisonnier de guerre français en 1940, Joseph Harter est incorporé dans la Wehrmacht en mai 1943. Enfermé à la prison de Berlin, il évite la condamnation à mort grâce à l’intervention d’un prêtre. Il est muté en Hollande avant de rejoindre le front russe.


titre documents joints

Témoignage

3 janvier 2007
info document : PDF
835.1 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 622 / 1531556

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Témoignages  Suivre la vie du site Les incorporés de force face à leur destin   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 37