Alsace-Normandie

Des « Malgré-Nous » indésirables - L’avis de la SNIFAM (Solidarité Normande aux Incorporés de Force d’Alsace-Moselle)

Texte transmis par Jean Bézard

mardi 9 juin 2015 par Nicolas Mengus

Vous avez dit Fraternité ?

Monsieur Bagot, par son esclandre du 6 juin à l’égard des « Malgré-Nous », s’est montré à la fois historien, républicain, diplomate et exécuteur testamentaire par cette déclaration péremptoire : « Vous n’avez rien à faire à la stèle Kieffer ». Jugez par vous-même :

Historien :

En 1940, après la défaite de la France, l’Allemagne nazie annexe l’Alsace-Moselle. En termes concrets, cela signifie que les Alsaciens-Mosellans deviennent citoyens allemands. Les jeunes sont incorporés d’office dans l’armée allemande, sans possibilité de refus ou de désertion dans la mesure où leurs familles respectives faisaient l’objet de représailles en étant déportées dans les camps de concentration ( lesquels existaient depuis 1933 pour les opposants au régime ). Ils seront 135.000 dans ce cas-là, et nombreux sont ceux qui perdront la vie sous cet uniforme honni. Placés en première ligne au front, faire demi-tour était impossible, la gendarmerie allemande tirait sur les fuyards…

Ignorer - pire déformer l’Histoire - c’est insulter ceux qui sont tombés !

Où est la Liberté, pour laquelle ces hommes se sont sacrifiés ?

Républicain :

Il est utile de rappeler que les commandos français étaient tous volontaires, ce qui n’était pas le cas des « malgré nous ». Tous ceux qui ont débarqué l’ont fait pour restaurer la Liberté, en tout premier lieu celle de penser et de s’exprimer. Ces héros tombés ce jour-là approuveraient-ils cette sentence ?

Où est la Fraternité qui figure dans notre devise nationale ?

Diplomate :

Les historiens, les politiciens et les élus l’ont compris et incorporent dans les cérémonies officielles les « malgré nous » depuis 10 ans, y compris en ce jour solennel du 70e anniversaire du Débarquement en 2014 où tous les pays impliqués étaient présents. Même l’armée allemande est associée à ces commémorations qui célèbrent toutes la fin du nazisme et non la fin de l’Allemagne.

Au nom de quoi balayer d’un éclat de voix l’accord des autorités locales et organisatrices ?

Exécuteur testamentaire :

En tant que fils d’un commando, et à ce titre seul, il s’est érigé en exécuteur testamentaire ? Dans quelle déclaration officielle figure l’exclusion des « malgré nous » ?

L’Histoire ne se résume pas simplement à commémorer par la sonnerie aux morts mais à s’inspirer des valeurs défendues par les morts et à les transmettre à nos enfants et petits-enfants.

Mort, où est ta victoire ?

Monsieur Bagot, où est votre victoire ?

Solidarité Normande aux Incorporés de Force d’Alsace-Moselle (S.N.I.F.A.M)


Portfolio

A Ouistreham - 6 juin 2015 - Photo transmise par Gérard Michel avec ce (...)
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 507 / 1526871

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité  Suivre la vie du site Revue de presse   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 19