Alphonse GOLLING, de l’armée allemande aux Forces de la France Libre

Témoignage transmis par son fils, Maurice Golling

lundi 19 septembre 2016 par Nicolas Mengus

Alphonse GOLLING est né le 19 août 1924 à Sélestat. Il a été incorporé de force dans la Wehrmacht le 15 févier 1943 pour être démobilisé le 12 octobre 1945 après plus de deux années et demi d’errance et de souffrance. Après avoir vécu la déroute de l’armée allemande face aux Russes sur le front ukrainien, il a directement pu rejoindre les forces de la France Libre sur le front Ouest et, à ce titre, il a participé in fine à la libération de l’Alsace. Après toute une vie professionnelle consacrée à servir l’Etat français au sein du Trésor Public dans lequel il termina sa carrière au grade de Trésorier Principal des Finances Publiques, il est décédé le 26 février 2003 à l‘âge de 78 ans. Il était marié à Alice Goettelmann de Kintzheim qui, ayant le même âge, a de son côté subi le RAD. Mariés en 1947, ils ont eu 3 enfants. Alphonse GOLLING était chevalier dans l’Ordre national du Mérite et Médaillé de bronze de Jeunesse et Sport.
Il était également capitaine de réserve dans l’armée de Terre française.

Alphonse Golling se voit remettre l’Ordre national du Mérite en 1978 à Strasbourg.


titre documents joints

Deuxième partie : Alphonse Golling - Dans l’enfer de Tcherkassy

19 septembre 2016
info document : PDF
355.8 ko

Première partie : Alphonse Golling - Incorporé de force dans les armées du Reich

19 septembre 2016
info document : PDF
204.2 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 349 / 1496749

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Témoignages  Suivre la vie du site Les incorporés de force face à leur destin   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 17