Un des 1500 « chanceux » de Tambow

STECK Joseph

jeudi 4 janvier 2007 par Webmestre

JPEG - 4.8 ko
J. Steck (à gauche) et C. Wurmser
En uniformes de la Wehrmacht (début 1943)
Photo DR

Déserteur de l’Armée allemande sur le front russe, Joseph Steck est capturé par les Russes, puis envoyé au camp de Tambow. Libéré parmi les « 1500 », il fait un long voyage jusqu’Alger, avant de finalement revenir en France.

Témoignage recueilli par François Fenninger


titre documents joints

9 octobre 2007
info document : PDF
241.6 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1014 / 1529508

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Témoignages  Suivre la vie du site Les incorporés de force face à leur destin   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 21