De l’Armée française au front de l’Est

M. G.

mercredi 13 juin 2007 par Nicolas Mengus

G. M., né en 1910, combat dans l’Armée française en 1939-1940. Après une courte captivité au Donon, puis à Strasbourg, il est libéré en tant qu’Alsacien-Lorrain. Il retrouve son épouse et ses deux enfants en Alsace, mais il est incorporé de force en 1944. Blessé sur le front de l’Est, il est hospitalisé à Freudenstadt (Forêt Noire) jusqu’à la libération de la ville par les troupes françaises.


titre documents joints

13 juin 2007
info document : PDF
2.8 Mo

forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1530 / 1533130

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Témoignages  Suivre la vie du site Les incorporés de force face à leur destin   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 22