Bas-Rhin

LACAU (LAKAU) Adolphe Emile

jeudi 4 janvier 2007 par Webmestre

Mr. Robert Gérard LACAU souhaite retrouver des informations sur la disparition de son père
Adolphe, Emile LACAU (ou LAKAU pour les Allemands). Il est né le 6 mai 1914 à
Strasbourg (Bas-Rhin) et demeurait 66 rue St-Nicolas à Saverne (Bas-Rhin). Incorporé de
force dans la Wehrmacht le 29 septembre 1943, il était sur le front de l’Est en Bessarabie en
1944.

Les seuls renseignements connus à ce jour sont :

  • Informations des archives WAST à la date du 21 février 1973 sous le nom de Adolphe LAKAU :
    • N° de la plaque d’identité : - 2094 – St.Kp./G.E.B. 493
    • Affectation au 04/10/1943 : Stammkp./Gren.Ers.Btl 493
    • selon liste du 05/06/1944 : muté à la 10.Kp/Gren.Rgt. 477 (S.P.36746C)
  • Informations communiquées par deux prisonniers de guerre lors de leur retour :
  1. Ernest PHILIPPS, originaire d’Alsace, a déclaré le 1er avril 1951 avoir été en octobre 1944 avec A. LACAU à Odessa dans une caserne transformée en un camp de prisonniers et l’avoir vu blessé. Faute d’autres renseignements, le Tribunal Civil de Saverne a décrété, le 21 mai 1953, le décès de A. LACAU en retenant Odessa comme lieu de son décès.
  2. Deux années plus tard, à savoir le 23 octobre 1953, l’épouse de A. LACAU reçoit de l’ADEIF du Bas-Rhin un extrait de la déclaration faite par l’allemand Erich NICKIG lors de son rapatriement. Ce dernier y déclare que « Gunter » LACAU, qu’il a reconnu formellement sur les photos qui lui ont été présentées, est décédé à la fin décembre 1944 à Tiraspol, dans une salle isolée qui regroupait les malades du typhus, et qu’il a été témoin de son décès. La déclaration de Erich NICKIG est confortée par le fait que le « Gre.Rgt.477 » auquel appartenait A. LACAU a été anéanti en aout 1944 par l’armée rouge dans la région de Kichinev et les prisonniers regroupés à Kichinev et à Tiraspol. Mais cette dernière déclaration pose toutefois un double problème : celui du prénom (Gunter ou lieu de Adolphe) et celui de l’indication d’une chaînette avec une croix qu’aurait portée A. LACAU, ce dont son épouse n’a jamais eu connaissance.

Compte tenu des deux déclarations précédentes, une question se pose :
Où est réellement décédé Adolphe, Emile LACAU, dit LAKAU :
Est-il décédé à Tiraspol ou à Odessa ? Et où est-il enterré ?
Pour comprendre ce qui est arrivé à A. LACAU, des informations sont donc recherchées sur :

    • les fronts d’opérations de la 10.Kp/Gren.Rgt. 477 (Feldpost : S.P.36746C),
    • les camps de prisonniers à Odessa, Tiraspol et Kichinev,
    • les Asaciens, les Lorrains et les Allemands qui étaient dans cette compagnie et dans ces camps.

Par ailleurs et pour reconstituer le parcours de A. LACAU à partir de son incorporation de
force dans la Wehrmacht, des informations sont recherchées sur les deux unités auxquelles A.
LACAU a appartenu : lieux où étaient stationnées ces unités, Armée et Division de
rattachement, qui les commandaient, engagements effectués...

Tout renseignement disponible, même celui qui peut sembler insignifiant, est à adresser à :
famillelacau@free.fr --- R.G. LACAU 24 rue Mozart 92330 SCEAUX –
FRANCE

Claude Herold nous a aimablement transmis les fiches du Volksbund, Mémoire des Hommes et de la Région Alsace concernant Adolphe et Guillaume Lacau, frères :

  • Nachname : Lakau
  • Vorname : Adolphe
  • Dienstgrad :
  • Geburtsdatum : 06.05.1914
  • Geburtsort : Strasbourg
  • Todes-/Vermisstendatum : 12.1944
  • Todes-/Vermisstenort :
  • Adolphe Lakau wurde noch nicht auf einen vom Volksbund errichteten Soldatenfriedhof überführt oder konnte im Rahmen unserer Umbettungsarbeiten nicht geborgen werden. Nach den uns vorliegenden Informationen befindet sich sein Grab derzeit noch an folgendem Ort : Tiraspol - Moldawien

Adolphe Emile LACAU

Nom : LACAU

Prénom : Adolphe Emile

Prénom usuel : Adolphe

Date de naissance : 06/05/1914

Lieu de naissance : Strasbourg (Bas-Rhin) - France

Lieu de résidence : Saverne (Bas-Rhin) - France

Incorporé de force dans la Wehrmacht

Dernière adresse connue : SP 36746 C

Date de décès : ??/12/1944

Lieu de décès : Tiraspol - Moldavie

Circonstances de décès : mort en captivité

Sources

ADEIF - Recueil photo des disparus du Bas-Rhin (ADEIF)

CAEN - Fichier des Incorporés De Force (IDF) « Morts Pour La France » (BAVCC-Caen) - version de 2005

CAEN3 - Fichier des Incorporés De Force (IDF) « Morts Pour La France » (BAVCC-Caen) - version de 2007

REP-1946 - Registre des non-rentrés en 1946

VDK - Volksbund deutscher Kriegsgräberfürsorge

Guillaume LACAU

Nom : LACAU

Prénom : Guillaume

Date de naissance : 16/02/1916

Lieu de naissance : Strasbourg (Bas-Rhin) - France

Lieu de résidence : Strasbourg (Bas-Rhin) - France

Incorporé de force dans la Wehrmacht

Date de disparition : ??/05/1945

Lieu de disparition : Temensbourg - Roumanie

Circonstances de décès : Inconnu

CAEN - Fichier des Incorporés De Force (IDF) « Morts Pour La France » (BAVCC-Caen) - version de 2005

CAEN3 - Fichier des Incorporés De Force (IDF) « Morts Pour La France » (BAVCC-Caen) - version de 2007

  • Guillaume Fernand LACAU

Décédé(e) le 05-1945 (Temensbourg, Roumanie)

Né(e) le/en 16-02-1916 à Strasbourg (67 - Bas-Rhin, France)

Statut : militaire

Mention : Information non connue

Sources : Service historique de la Défense, Caen

CoteAC 21 P 65472

Voir également les « Dernières Nouvelles d’Alsace » du 8.9.2009 : La quête du père, 65 ans après sa disparition, par Marie Brassart-Goerg.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1113 / 1527440

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Avis de recherche  Suivre la vie du site Liste des avis de recherche   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 31