Colloque

Droit et devoir de mémoire

jeudi 20 septembre 2007 par Nicolas Mengus

Le Laboratoire de Recherche d’Histoire du Droit a organisé un colloque sur le thème « Droit et devoir de mémoire » le 14 septembre 2007.

La manifestation s’est tenue à la Faculté de Droit de Strasbourg.

Il a été déterminé dans quelles conditions le devoir de mémoire peut s’exercer et quelle orientation il doit prendre.

Le législateur français a ainsi fixé des règles de communicabilité des archives que l’on ne retrouve pas dans tous les pays européens. Il a émis également des lois d’amnistie et de reconnaissance de devoir dites « lois mémorielles » qui forment, semble-t-il, une autre spécificité française. Ainsi, le Droit s’inscrit de plus en plus dans le débat historique, ce qui pose de multiples problèmes aux chercheurs.

Ce colloque avait donc pour vocation de lancer de nouvelles pistes de recherches en utilisant une méthodologie réadaptée afin que le souvenir du passé continue à servir de leçon pour l’avenir.

Erratum : Conformément à la Convention de La Haye relative aux lois et coutumes de guerre, c’est l’incorporation de force des Alsaciens-Mosellans dans l’Armée allemande qui est le fait constitutif de la violation du Droit des Gens.
Et non pas comme il est écrit dans le compte rendu de l’intervention de Madame Andrée Kempf, directrice de la FEFA : « l’indemnisation des victimes du Droit des Gens ».


titre documents joints

Compte rendu

20 septembre 2007
info document : PDF
614.8 ko

Programme

4 septembre 2007
info document : PDF
294.4 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 716 / 1533130

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 21