Umschu­lung et réin­té­gra­tion

Commentaire (1) Appels à témoin

 

NOUS RECHERCHONS DES TEMOINS, ANCIENS ENSEIGNANTS ET NON- ENSEIGNANTS, QUI ACCEPTENT DE NOUS PARLER DE LEUR VECU DANS LA UMSCHULUNG, APRES 1940.

Dès l’au­tomne 1940, au lende­main de l’an­nexion de l’Al­sace-Lorraine par le régime natio­nal-socia­liste, les ensei­gnants et futurs ensei­gnants alsa­ciens et mosel­lans – insti­tu­teurs et profes­seurs – ont été obli­gés de suivre une Umschu­lung, c’est-à-dire une recon­ver­sion forcée en Alle­magne. La plupart d’entre eux ont ensuite été affec­tés d’au­to­rité à des écoles de Bade, loin de leur domi­cile. Cet épisode qui a perturbé leurs exis­tences n’a été jusqu’à présent guère étudié et n’a fait l’objet que de peu de publi­ca­tions. La Umschu­lung n’a pas concerné que des ensei­gnants, mais bien une grande partie des profes­sions (juristes, juges, chemi­nots, postiers..) et de l’ad­mi­nis­tra­tion.

Un ouvrage vient pour­tant d’être récem­ment publié sur les itiné­raires d’en­sei­gnants alsa­ciens entre 1939 et 1950. Il fait part des témoi­gnages d’une quin­zaine d’an­ciens ensei­gnants, tous âgés de plus de 85 ans, qui ont été obli­gés de suivre la Umschu­lung, d’en­sei­gner en pays de Bade, et, pour les hommes, ont été incor­po­rés de force dans la Wehr­macht. L’ou­vrage retrace aussi leur parcours après la guerre et leur retour dans l’édu­ca­tion natio­nale.

Il s’agit de l’ou­vrage suivant :

1940 – 1950 – Umschu­lung et réin­té­gra­tion. Parcours d’ins­ti­tu­teurs alsa­ciens de la recon­ver­sion obli­ga­toire au retour dans l’édu­ca­tion natio­nale par Meryem Bola­to­glu, Daniel Morgen et Gérald Schlem­min­ger,
(Format 14 × 21 cm –188 pages dont 16 pages d’illus­tra­tions – broché
Editions Jérôme Do Bent­zin­ger, 8 rue Roes­sel­mann à Colmar), septembre 2008.

En le publiant, les trois auteurs – une profes­seure stagiaire/ Lehramt­sanwär­te­rin, un ancien direc­teur du Centre de forma­tion aux ensei­gne­ments bilingues de Gueb­willer (IUFM d’Al­sace) et un profes­seur de la Päda­go­gische Hoch­schule de Karls­ruhe – souhaitent conti­nuer la recherche sur ce sujet trop mal connu.

Aussi serions-nous très heureux d’ob­te­nir les coor­don­nées d’Al­sa­ciens, hommes et femmes, ensei­gnants et non ensei­gnants, qui accep­te­raient de témoi­gner de leur vécu après 1950.

 Gérald Schlem­min­ger

 13, rue des Ormes

 67200 Stras­bourg-Cronen­bourg

 Tel 09 75 28 89 69

 Daniel Morgen

 18, rue Wimp­fe­ling

 68000 Colmar

 Tél (+ 33) 03 89 79 20 93

*******************************************************

Im « Jérôme Do Bent­zin­ger » Verlag in Colmar ist Septem­ber 2008 das Buch

Meryem Bola­to­glu , Daniel Morgen et Gérald Schlem­min­ger.
1940 – 1950 : Umschu­lung et réin­té­gra­tion. Parcours d’ins­ti­tu­teurs alsa­ciens :de la recon­ver­sion obli­ga­toire au retour dans l’édu­ca­tion natio­nale (avec une préface de Michel Herr, direc­teur de l’IUFM d’Al­sace
EAN 13 : 9782849601457 – Preis : 20 €)

erschie­nen.

Das Thema dieses Buches ist die beru­fliche Lauf­bahn elsäs­si­scher Lehrer und Lehre­rin­nen vor 1939 und zwischen 1940 und 1950.
Das Buch schil­dert den Beginn ihres beru­fli­chen Lebens­laufs, Die Auto­ren lassen sech­zehn Zeit­zeu­gen, die heute fast alle über 85 Jahre sind, zu Wort kommen. Es analy­siert die Lauf­bah­nen der Zeugen, stellt die verschie­de­nen „Umschu­lung­skurse“ der NS- Schul­ver­wal­tung vor, die von einem Beauf­trag­ten für die Umschu­lung elsäs­si­scher Lehr­kräfte am Minis­te­rium für Kultus und Unter­richt in Baden ab 1940 orga­ni­siert wurden.

Die Auto­ren wissen aber, dass es in Elsass und auße­rhalb der Region auch noch andere Zeugen dieser Zeit, frühere Lehrer oder auch pensio­nierte Beamte aus ande­ren Verwal­tun­gen, die über Ihr Erleb­nis berich­ten könn­ten und möch­ten.

 Gérald Schlem­min­ger

 13, rue des Ormes

 F. 67200 Stras­bourg-Cronen­bourg

 Tel + 339 75 28 89 69

 Daniel Morgen

 18, rue Wimp­fe­ling

 F. 68000 Colmar

 Tél 333 89 79 20 93

0 Partages

One Response to Umschu­lung et réin­té­gra­tion

  1. MATTERN Jean-François dit :

    Bonjour,

    Mon père faisait partie de la classe 1940/1941 du Dezemberkurs à la HFL de Karlsruhe. Tous les anciens de cette classe se réunissaient régulièrement jusqu’en 1990. Je conserve la liste des participants, une photo de 1941 et des photos des réunions de 1966, 1983 et 1990, ainsi que le discours tenu en 1980 à l’occasion des retrouvailles de 40 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *