J’ai rencon­tré mon oncle Paul. Le quoti­dien d’un Mosel­lan, incor­poré de force

Commentaire (0) 2018, Bibliographie

 

 Paul Bastien est une des 142500 victimes de l’in­cor­po­ra­tion de force. Né le 20 avril 1921, il est offi­ciel­le­ment « mort pour la France » le 7 septembre 1944 à Athènes. Mais, selon un cama­rade, Charles Muller, il serait mort pendant que leur unité quit­tait la Grèce pour remon­ter vers la Bulga­rie à la fin du mois d’août 1944… Le parcours de Paul Bastien est admi­ra­ble­ment resti­tué et docu­menté par Jean-Paul Belvoix. La Grèce étant un théâtre d’opé­ra­tion encore très peu connu, ce livre consti­tue un ouvrage de réfé­rence parmi les très nombreuses publi­ca­tions sur les incor­po­rés de force.

 

Nico­las Mengus

 

J.-P. Belvoix, Aus der weiten Ferne… J’ai rencon­tré mon oncle Paul. Le quoti­dien d’un Mosel­lan, incor­poré de force dans la Wehr­macht (1942–1944), à travers ses lettres, Jérôme Do Bent­zin­ger Editeur, Colmar, 2018, 220 pages, 26 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *