KREPPER Léon et RICHERT Léon

Commentaire (0) Résistance

 

Emile Léon Krep­per (* Buch­heim, Bade-Wurtem­berg, 10.12.1918, rési­dant à Buhl) et Léon Joseph Richert (* Kinger­sheim 16.11.1925) faisaient partie du bataillon de marche néra­cais des FFI du Lot-et-Garonne lorsqu’ils ont été fusillés par des Waffen-SS du régi­ment « Deut­schland » de la 2e divi­sion blin­dée « Das Reich« , le 20.6.1944, à Houeillès (Fiche Région Alsace).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *