Parcours de Bernard WESSBECHER, par Domi­nique Wind

Commentaire (0) Les incorporés de force face à leur destin, Témoignages

 

Malgré ses efforts pour être réformé, Bernard Wess­be­cher est incor­poré de force fin mai 1944 et envoyé en Pologne. Fin octobre, en permis­sion à Stras­bourg, sa mère lui suggère de déser­ter, mais il refuse pour ne pas mettre sa famille en danger. Puis, au sein de la 340e Volks-Grena­dier-Divi­sion, il se trouve face aux Améri­cains dans l’ouest de l’Al­le­magne. En janvier 45, il est muté au 340e Artille­rie-Regi­ment. Il déserte le 20 mars 1945 et connait la capti­vité au camp de Crou­toy (Oise). Il retrouve Stras­bourg le 7 mai 1945.

 

Texte complet : Parcours de Bernard WESSBECHER destiné au Site Malgré-nous 2020 01 03.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *