GORGES Jean-Pierre

Commentaire (0) Avis de recherche, Liste des avis de recherche

 

Je fais des recherches sur le parcours de mon grand-père mater­nel Jean-Pierre Gorges (* Stiring-Wendel 10.6.1916, rési­dant à Audun-le-Tiche). Soldat dans l’ar­mée Française au 149e régi­ment forte­resse d’in­fan­te­rie au camp de Errou­ville. Fait prison­nier, il est libéré en tant qu’Al­sa­cien-Lorrain (25.6–3.7.1940). Enrôlé de force par les Alle­mands le 28.7.1943, il est fait prison­niers par les Russes et interné au camp sovié­tique de Tambov. Il fait partie des 1500 prison­niers français rapa­triés en juillet 1944. Lors de son rapa­trie­ment, il était équipé d’ef­fets anglais selon un docu­ment de la 102e compa­gnie du COG n°35 qui se trou­vait alors à Hussein-Dey. A la date du 17.1.1945, il est muté à DIM Alger.

Rensei­gne­ments four­nis par la WASt : GORGES Johann, né le 10.06.1916 à STIRINGEN, plaque d’in­den­tité n° –1136– St.Kp./Gren.Ers.Btl.479, dernier grade connue: non indiqué, dernière adresse connue Deucht-OHT Dietrich Eckard Strasse 44 (E), affec­ta­tion sans date: incor­poré dans la Wehr­macht et affecté à la Stamm-Kompa­nie/Grena­dier-Ersatz-Bataillon 479, selon liste 14.07.1943 muté à la 1. Kompa­nie/Reserve-Grena­dier-Bataillon 479, selon liste 09.03.1944 dirigé sur le Grena­dier-Bataillon Tennert.

 

Merci pour tout rensei­gne­ment complé­men­taire.

 

Pascal Thur­bi­neau

thubi­neau.pascal@o­range.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *