KLEIN Joseph (* Stras­bourg 1914)

Commentaires (2) Avis de recherche, Liste des avis de recherche, Liste des non rentrés

 

Je vous contacte car je suis à la recherche d’in­for­ma­tions sur mon arrière-grand-père incor­poré de force dans la Wehr­macht en septembre 1944. Il s’ap­pelle Joseph Klein né le 05/02/1914 à Stras­bourg. Il appa­rait dans le Recueil des dispa­rus du Bas-Rhin. La dernière trace que j’ai pu trou­ver de lui est une lettre qu’il a envoyé à mon arrière grand mère le 15/11/1944 envoyée depuis la Kasern Von der Tann à Ratis­bonne.

Dans une lettre, datée du 05/02/1956, un cama­rade de capti­vité, Jacques Werlings, écrit qu’il était avec Joseph, du 24.12.1946 au 20.04.1947, dans un hôpi­tal mili­taire situé à BOXIDE-OGROFS, entre les lacs Ladoga et Omega, en Russie, non loin de la fron­tière finlan­daise. Je n’ai malheu­re­se­ment pas trouvé plus d’in­for­ma­tions sur ce lieu.

Merci pour toute aide et rensei­gne­ment complé­men­taire.

Victor Roux – victor.roux12@g­mail.com

 

Fiche Région Alsace :

NomKLEIN
  • ADEIF – Recueil photo des dispa­rus du Bas-Rhin (ADEIF)
  • CAEN – Fichier des Incor­po­rés De Force (IDF) « Morts Pour La France » (BAVCC-Caen) – version de 2005
  • CAEN3 – Fichier des Incor­po­rés De Force (IDF) « Morts Pour La France » (BAVCC-Caen) – version de 2007
  • REP-1946 – Registre des non-rentrés en 1946

 

PRECISIONS ET FICHE DU DRK trans­mise par Claude Herold :

Das Ersatz-Bataillon wurde am 5. Juni 1944 wieder zum Grena­dier-Ersatz- und Ausbil­dungs-Bataillon (moto­ri­siert) 20 erwei­tert. Am 1. Dezem­ber 1944 wurde das Bataillon zum Panzer­gre­na­dier-Ersatz- und Ausbil­dungs-Bataillon 20 umbe­nannt. Im März 1945 wurde das Panzer­gre­na­dier-Ersatz- und Ausbil­dungs-Bataillon 20 mobi­li­siert.

Il est tout à fait possible que cet Ausbil­dungs-Bat. ai grossi des unités du front est et que, par consé­quent, Joseph Klein ait été fait prison­nier par les Russes.

Joseph Klein n’est pas réper­to­rié au VDK.

Dans cette unité se trou­vait aussi Alphonse Land­fried (*16.10.1926); disparu en août 1944 en Silé­sie.

 

2 Responses to KLEIN Joseph (* Stras­bourg 1914)

  1. schmitter dit :

    Concernant Boxide-Ogrofs, il s’agit du :

    – camp de prisonniers n° 157 à BOKSITOGORSK (Egalement écrit BAUXITOGORSK), à 230 km à l’est de St- Pétersbourg

    et de l’hôpital n° 1114 où étaient regroupés les malades gravement atteints.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *