Tages­be­fehl : déser­teurs condam­nés à mort par contu­mace – par Claude Herold

Commentaire (0) Documents, Les incorporés de force

 

Cette divi­sion se trou­vait enga­gée fin 1944 en Italie du Nord, du coté de Bologne. Vu la date du docu­ment, je pense que les familles des déser­teurs n’avaient plus de repré­sailles à craindre étant donné que l’Al­sace était à ce moment-là une zone de guerre.

J’ai véri­fié chacun des noms sur cette page. Aucun n’a de dossier à Caen, donc ils s’en sont tous sortis. Quant au géné­ral Jost, qui a signé ce Befehl et qui a demandé sa destruc­tion après lecture, a été tué en avril 45 durant une attaque aérienne de chas­seurs bombar­diers anglais.

Claude Herold

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *