DITTGEN Joseph

Commentaire (0) Les incorporés de force face à leur destin

 

DE LA LÉGION ETRANGÈRE AU FRONT RUSSE

Né dans la Ruhr en 1906, Joseph Ditt­gen, installé à Merle­bach (Moselle), demande en vain sa natu­ra­li­sa­tion en 1933 et en 1936. Enfermé à la décla­ra­tion de guerre en tant que ressor­tis­sant d’un pays ennemi, il intègre la Légion Etran­gère en février 1940.
Il rejoint son épouse en Lorraine annexée en 1941. Alors père de famille, il est enrôlé de force dans la Wehr­macht en 1943 et dispa­rait la même année sur le front de l’Est.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.