ROTH Robert

Commentaire (1) Liste des avis de recherche

 

jpg_ROTH_Robert.jpg Je recherche l’éven­tuel lieu de sépul­ture de mon parent Robert Roth (prénommé par erreur Michel dans le Recueil des dispa­rus du Bas-Rhin).

Je sais qu’il se trou­vait dans la même région (secteur postal 24.613/E) qu’un autre disparu (en tout cas il l’était encore en 1954), Albert Meyer, né le 10.10.1914 à Mulhouse (Haut-Rhin).

En 1953, l’Al­le­mand Heinz Schmol­ling, de Wilhelm­sha­ven, a reconnu Robert Roth sur une photo repré­sen­tant des membres de son unité. Selon lui, il a vu Robert Roth une dernière fois lors des combats dans le secteur de Seerap­pen-Koenig­sberg (Prusse orien­tale). Il suppose que celui-ci a été blessé et qu’il est alors tombé aux mains des Russes lors de la retraite de leur Kampf­gruppe, le groupe de combat composé des restes de leur compa­gnie.

Ce sont les seuls rensei­gne­ments que j’ai pu obte­nir.

Merci pour toute aide !

Nicole Bruder

Cour­riel : bruder.nico­le@­hot­mail.fr

* Préci­sions d’après les archives de l’ADEIF du Bas-Rhin :

En 1953, Heinz Schmol­ling, de Wilhelm­sha­ven, recon­naît sur une photo Michel Roth (* 26.6.1922) ayant fait partie de son unité (FPN 24 613) et témoigne que celui-ci a été blessé et séparé du reste de la Kampf­gruppe lors des combats dans le secteur de Seerap­pen à König­sberg (Prusse orien­tale) au mois de janvier 1945. En 1953, le disparu est toujours recher­ché par Georges Menges, de Stras­bourg.

Le 27.10.54, R. Bailliard, président de l’ADEIF 67, écrit à P. Fassina, chef de la Délé­ga­tion géné­rale pour l’Al­le­magne et l’Au­triche – section de recherches « Alsace-Lorraine », et signale :

 qu’il y a eu confu­sion dans les prénoms dans le Recueil photo­gra­phique de l’ADEIF : Le n°4466 se prénomme en fait Robert et le n°4467 se prénomme en fait Michel.

 que les dernières nouvelles – en dehors de la dépo­si­tion de Schmol­ling – de Robert Roth datent du 16.10.1944 « et le situent au sud de Schir­windt en Prusse orien­tale ».

 que la Mission française sur le terri­toire polo­nais écrit : « Avons un Roth Michel, sans autre indi­ca­tion (F.) inhumé au cime­tière alle­mand de Prze­mysl » et que ce corps pour­rait être iden­ti­fié « tant avec la photo 4464, 4465 que 4466 » (en fait 4467 si l’on tient compte de l’er­reur signa­lée).

A la même date, le président Bailliard fait égale­ment savoir que la famille de Robert Roth désire entrer en rela­tion avec celle du disparu Albert Meyer (* Mulhouse 10.10.1914, FPN 24 613/B) qui avait le même FPN (24 613).

Roth_Robert_Michel_.jpg* Fiche du DRK trans­mise par Claude Herold. Enre­gis­tré sous le prénom de Michel. Il faisait partie de la 4e compa­gnie du Grena­dier Regi­ment 1 (FPN 65862E, 43730E, 24613E).

One Response to ROTH Robert

  1. nottin dit :

    Je fais des recherches historiques sur Lyon en 1944 et j’ai trouvé des écrits sur un certain Robert Roth ..
    J’ habite à Caluire à coté de Lyon ..

    .Cordialement ..

Répondre à nottin Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.