HAGENBACH Henri

Commentaires (3) Les incorporés de force face à leur destin

 

jpg_hagenbach-2.jpgHenri Hagen­bach est né à Rich­willer le 1er juin 1926. Il effe­cute le Reich­sar­beits­dienst à Stras­bourg, au « Frie­dens­la­ger » (« Camp de la Paix »), puis à Voerde (Ruhr), du 5.10.1943 au 27.2.1944. Il part ensuite le 12.4.1944 pour la Waffen-SS. Il se retrouve au Heide­la­ger, près de Debica (Pologne), un camp de la divi­sion « Toten­kopf ». Le 1.5.1944, il part pour la Hongrie, accom­pa­gnés de soldats de la divi­sion Waffen-SS « Reichsfüh­rer-SS« . La troupe est ensuite mutée en Italie ; il y assiste à l’exé­cu­tion de ses cama­rades alsa­ciens Kreut­ter et Zimmer­mann.
Puis il se retrouve sur le front, près de Ravenne, et enfin en Hongrie, dans la région de lac Bala­ton. L’en­fer se déchaîne. Il est fina­le­ment prison­nier de guerre à Aversa, près de Naples. Il retrouve ses parents en juillet 1945.

3 Responses to HAGENBACH Henri

  1. Stolle etienne dit :

    Mon père a fait le même parcours.engage de force dans la reichsfuhrer ss a16ans il a vu l’horreur avec ses camarades d’infortune comme KREUTER ET ZIMMERMAN mais le pire allait venir en Hongrie lors de l’offensive du lac Balaton .Il était ss pionnier à la 35et 36ieme compagnie ou lors d’une offensive il fallait déminer .Au départ ils étaient 125 hommes qui tout de suite ont subis les tirs russe coucher à même pas 50 mètres devant les russes à faire le mort de 7heures du matin dans la neige jusqu’a 7heures du soir pour revenir dans les lignes allemandes a 27 survivants.Se rendre aux russes était hors de question les russes ne faisaient pas de prisonniers chose que papa a vue de ses propres yeux peu de temps avant .Il s’appellait Edmond Stolle.

    • Nicolas Mengus dit :

      Merci pour votre commentaire. Si vous souhaitez publier le vécu de votre père, notre site vous est grand ouvert.
      Nicolas Mengus

  2. REYNERT dit :

    Bonjour,

    Je vous remercie pour la publication de ce témoignage poignant. Mon père, Jean Paul Becker (avis de recherche fév 2018), a été aussi en captivité dans ce camp d’Aversa près de Naples aux mêmes dates. Peut être se sont ils connus …
    Bien à vous.

    Domnine Reynert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.